Pour une meilleure expérience utilisez CHROME, FIREFOX, OPERA, ou Internet Explorer.

Article

Behourd et Combat Medieval… Les Bécuts de Gascogne [INTERVIEW]

En juillet c’est l’occasion de découvrir ou de vous faire découvrir différentes associations, troupes ou compagnies qui pratiquent de près ou de loin la Reconstitution Historique. Or, même si le behourd se distingue quelque peu de la reconstitution pure et dure, il n’en demeure pas moins que “reconstituer” la pratique du tournoi médiéval en fait partie.

Behourd et Combat Medieval à Toulouse

Nous avons rencontré Jonathan Walbrecq, Président des Bécuts de Gascogne, équipe de Behourd et Combat Medieval du côté de Toulouse (31)

john

Présentation

Nom de l’association Les Bécuts de Gascogne
Activité Behourd et combat médiéval
Date de création de l’association 09 Juin 2014

behourd combat medieval
Pourrais-tu présenter ton association en quelques lignes, ce qu’elle fait et la démarche qui vous a mené jusqu’à la création de votre groupe ?

Notre association a pour but de promouvoir, développer et participer à des tournois de Behourd. Nous sommes une association affiliée à la fédération française de Behourd néanmoins vous pouvez nous retrouver sur certaines dates d’animations médiévales. Pour faire vivre son association il n’y a pas de secret les cotisations des adhérents ne suffisent plus et de plus cela permet de montrer aux autres médiévistes que nous ne sommes pas que des bourrins qui se tapent dessus comme des malades. Ce sport tend à évoluer et se démocratiser au fil des années. J’ai commencé il y a bientôt 9 ans chez les Trencavels et leur approche du combat médiéval lourd m’avait déjà séduit à l’époque. J’ai commencé le behourd il y a maintenant 2 ans et demi et j’ai eu la chance de participer à plusieurs tournois. Après plusieurs mutations à cause à mon travail je suis arrivé dans la région toulousaine et là ! “oh surprise” les troupes médiévales ne sont pas légion et j’ai mis un an et demi à trouver des combattants prêts à se lancer dans l’aventure.

nous ne sommes pas que des bourrins qui se tapent dessus comme des malades

Raconte nous en quelques lignes ce que fait l’association en dehors des activités publiques

En dehors des activités publiques nous nous entraînons 3 fois par semaines de 20h à 22h. Nous avons aussi des journées ateliers ou tous les membres s’entraident pour fabriquer du matériel pour l’association ou pour fabriquer du matériel pour les membres. Nous mettons aussi en place à partir de juillet des journées d’entraînement commun sur la région toulousaine avec nos amis de Béziers et de Pau. Vous pouvez nous contacter pour participer ou tout simplement venir découvrir notre sport.

becut
Quels sont vos projets? projets de développement etc?

Nous travaillons actuellement à l’élaboration d’un tournoi à Auriac s/ Vendinelle pour septembre, nos partenaires Medievae et Historicum qui nous assurent déjà leur soutien. Nous allons aussi préparer une seconde édition du tournoi de Najac grâce à Gildas Larbre qui a tout de suite adhéré à notre vision du combat médiéval. A voir pour 2017 un tournoi à Toulouse multi catégories (behourd, lice courtoise, Amhe … ) organisé de concert avec la fédération française de behourd. Nous cherchons aussi à démocratiser les combats féminins; nous sommes toujours à la recherche de combattantes prêtes à relever le défi, 3 de nos membres féminins se lancent déjà dans l’aventure

Les combats dans la catégorie féminine sont encore peu nombreux alors mesdames n’hésitez pas l’armure n’est plus réservé aux hommes

Qu’est ce qui fait la force de votre groupe? Faites vous des recherches historiques ?

La cohésion dans une équipe de behourd est essentielle nous passons tous beaucoup de temps ensemble. Malgré ce que peuvent penser certains le cahier des charges pour les armures en béhourd est assez strict donc nous sommes bien sur obligé de faire des recherches historiques.

Les Médias ont récemment mis en avant la pratique du behourd, ton avis?

Ce sport se démocratise de plus en plus, même si on ne contrôle pas toujours les petites bourdes que font les médias je trouve cela plutôt bien et je pense que le public est de plus en plus friand de ce genre de combat. Les combats dans la catégorie féminine sont encore peu nombreux alors mesdames n’hésitez pas l’armure n’est plus réservé aux hommes.

Un dernier mot?
Merci au Bonecu pour cette interview en espérant que nos amis médiévistes puristes puissent un peu changer leur regard sur notre pratique du combat médiéval. Nous ne prétendons pas faire de la reconstitution mais juste faire revivre de manière adapté à notre siècle les grands tournois d’autrefois. Merci à la Fédération française de behourd qui aide au développement de cette discipline et merci à nos partenaires et sponsors. Vous pouvez nous contacter via notre SITE WEB  ou sur Facebook

ou encore sur le site de la fédération si vous cherchez une équipe dans votre région sur www.combatmedieval.com

 

Vous aussi vous aimeriez présenter votre activité? contactez nous directement en cliquant ICI

laissez votre commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aucun évènements prévu pour le moment.

Haut
%d blogueurs aiment cette page :