Pour une meilleure expérience utilisez CHROME, FIREFOX, OPERA, ou Internet Explorer.

Article

Ste Geneviève Paris – Au secours de Paris

Ste Geneviève Paris – Au secours de Paris

Ste Geneviève au secours de Paris

Extrait de la Vie de sainte Geneviève :

Comme le bruit courait qu’Attila, roi des Huns, avait commencé à dévaster avec rage une province de la Gaule, les citoyens de Paris, terrorisés, s’efforçaient de transporter leurs biens et leurs richesses dans d’autres cités plus sûres. Geneviève, convoquant leurs épouses, leur conseilla de se consacrer à des jeûnes, à des prières et à des veilles, autant qu’elles le pouvaient, telles Judith et Esther, pour échapper au désastre qui menaçait. S’en remettant à Geneviève, elles passèrent alors plusieurs jours en veille dans le baptistère, jeûnant et priant ; comme Geneviève le leur avait conseillé, elles s’adonnèrent à Dieu. Aux hommes aussi, Geneviève conseilla de ne pas faire sortir leurs biens de Paris, car les cités qu’ils pensaient mieux protégées, le peuple furieux les dévasterait. Paris, en revanche, affirmait-elle, resterait saine et sauve, car le Christ la protégeait – ce qui arriva en effet. Mais les citoyens de Paris s’insurgèrent contre elle, racontant qu’elle n’était qu’une fausse prophétesse et qu’elle les empêchait de faire passer leurs biens d’une cité en grand péril vers des cités mieux protégées.

Les citoyens débattaient de la manière de punir Geneviève, en la lapidant ou bien en la jetant au fond d’un gouffre profond, lorsqu’entretemps arriva d’Auxerre un archidiacre qui avait entendu autrefois un magnifique témoignage que saint Germain avait donné sur Geneviève. (…) Il leur dit : “N’allez pas, citoyens, commettre un tel crime ! Celle dont vous discutez la mort, nous avons appris sur le témoignage de notre saint évêque Germain qu’elle avait été élue par Dieu dès le ventre de sa mère”. (…) Craignant Dieu, respectant ce qui avait été dit par l’archidiacre, ils abandonnèrent leur mauvaise décision et mirent fin aux pièges qu’ils avaient préparés pour Geneviève. Ainsi fut accomplie en ce jour cette parole de l’apôtre qui dit : “En effet la foi n’appartient pas à tous; cependant, Dieu qui est fidèle, vous a consacrés, et vous protégera aussi du mal” (II Thess, III, 2, 3).

En 451, Geneviève évite ainsi aux Parisiens un exode périlleux et inutile, puisque les Huns menés par Attila n’attaquèrent pas Paris et marchèrent directement sur Orléans. Grâce à cette prophétie, Geneviève devint la principale autorité et le seul espoir des populations de la région en ces temps troublés. Une femme avait ainsi acquis une autorité religieuse et politique exceptionnelle pour l’époque, parvenant même à s’imposer face aux hommes qui dominaient la cité. Sa vie, dont l’extrait ci-dessus est une traduction, fut rédigée par un clerc anonyme quelques années après sa mort, au début du VIe siècle. A la même époque, Clovis, qui lui vouait une vénération particulière et en fit la protectrice de son règne, fit incorporer son tombeau dans la basilique des Saints Apôtres, qui était située sur l’actuelle “montagne sainte-Geneviève”.

Traduction légèrement modifiée d’après celle que donne Michel Rouche, dans les annexes de son ouvrage : Clovis, 1996, Fayard, pp. 470-471.

Geneviève Paris Geneviève Paris Geneviève Paris Geneviève Paris Geneviève Paris Geneviève Paris Geneviève Paris

laissez votre commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aucun évènements prévu pour le moment.

Haut
%d blogueurs aiment cette page :