Pour une meilleure expérience utilisez CHROME, FIREFOX, OPERA, ou Internet Explorer.
[Interview] Medievae – Reproductions-Historiques

[Interview] Medievae – Reproductions-Historiques

Vous n’avez pas encore acheté votre cadeau de Noël? Pensez à medievae reproductions-historiques

Medievae : En ce mois de Décembre 2014, j’ai l’honneur et le privilège de recevoir sur Le Blog du BonEcu Mr Patrick Duval, alias « Grand Inqui » (Medievae – Reproductions Historiques)

[toggle title=”Fiche Identité” state=”close” ]DUVAL Patrick – 61 ans Nom de l’entreprise: MEDIEVAE-Reproductions-Historiques Activité de l’entreprise: vente de matériel de reconstitution historique Date de démarrage de l’activité: 2004 [/toggle]

 

Patrick, pourrais-tu présenter en quelques lignes qui tu es, ce que tu fais et la démarche qui t’a mené jusqu’à la création de ton entreprise ? Et pourquoi le surnom “Grand Inqui”?

Bonjour, Passionné de médiéval depuis 40 ans (ancien guide interprète au Palais des Papes d’Avignon); créateur de la Cour Pontificale d’Avignon en 1999, puis de la compagnie d’archers de combat Notre Dame en 2008, créateur du forum du Grand Sud médiéval avec d’autres chefs de troupes du Grand Sud en 2006, créateur avec Florent Leperque du rassemblement de la Rose d’Or, créateur du rassemblement Montjoie! Saint Denis! avec Phillip CLEMENT, co-créateur de la Bathala d’Oc; inquisiteur de la Cour Pontificale, ce surnom me colle à la peau depuis toujours: Grand Inqui.

En 2004, j’ai décidé de tenter de vivre de ma passion, et j’ai créé la boutique médiévale Medievae, puis Reproductions Historiques, 2 sites qui proposent tout l’équipement nécessaire à la pratique de notre passion commune; d’abord en collaboration avec la marque G.D.F.B. ( Get Dressed For Battle) puis également avec la marque Marshall Historical, avec qui je crée et développe continuellement de nouveaux modèles (casques, chaussures, gambisons, pièces d’armure, etc…).

Depuis deux ans, nous avons également créé, avec Phillip CLEMENT, le petit rassemblement LOCUS INDICTUS (tous les ans en février à Morières les Avignon), ou nous invitons les médiévistes à sortir de l’hiver, vendre, troquer, acheter du matériel d’occasion, se revoir et fêter ensemble la sortie de la longue hibernation. Je soutiens activement la pratique du béhourd à la française, plus fair-play, plus technique, que le béhourd type Battle of the nations, en collaboration avec Franck Cangemi de Bravoures et Sortilèges, Thierry Lalain des G.D.L., Gilles Canilhac et d’autres, qui privilégient l’adresse, la technique et la beauté à la violence pure.

Raconte nous en quelques lignes le quotidien de Grand Inqui?

Un Grand Inqui se lève à 07h, amène un des ses furoncles (fils) au collège, épluche les journaux, puis attaque dans son show-room (réservé aux passionnés) de 09h à 17h; partie pour répondre aux appels, partie pour gérer son entreprise, partie pour chercher et créer de nouveaux équipements , partie pour gérer le forum du Grand Sud, partie pour préparer les grands rassemblements annuels; dernièrement, ma femme a commencé à me vouvoyer: ça craint.

Quels sont tes projets? La Crise, quel impact sur ton activité?

Mes projets?

  • développer Medievae/Reproductions Historiques en refondant complètement les deux sites en 1 seul grand site moderne et interactif
  • continuer à élargir l’offre de matériel aux médiévistes, en gardant en ligne de mire le rapport qualité/prix. (fin février 2015)
  • développer une ligne de protections dédiées au béhourd; (déjà en cours)
  • refondre l’organisation de la Rose d’Or pour la pérenniser

La crise?? Comme tous mes collègues, on la ressent, parce que les médiévistes ont aussi une vie professionnelle de plus en plus compliquée, incertaine; parce que les charges qui pèsent sur les petites entreprises tuent de plus en plus de nos collègues.

Qu’est ce qui fait la force de tes produits? Collabore tu avec des personnes en particulier dans des recherches historiques ?

La force de mes produits Medievae ? le rapport qualité/prix, qui est un des meilleurs du marché; continuellement la création de nouveaux matériels, dont la fiabilité est rapidement prouvée. Mes recherches? des heures dans les banques de données, mais aussi toujours à l’écoute des médiévistes qui me rendent visite à Morières, qui me font remonter les infos, les tests, les expériences; qui me proposent des améliorations, des changements, de nouvelles créations.

 Le “retour aux sources”. En cette période de Mondialisation, les gens sont en quête d’identité, on assiste ainsi à une forte émergence d’associations de Reconstitution Historique, quel est ton avis?

C’est normal; je suis aussi inquiet de la perte de repères, de valeurs, qu’on essaie de nous imposer sous le terme fourre-tout ” d’ouverture au monde”; comme la plupart des médiévistes, je suis ouvert aux innovations, au partage, mais pas au point d’en oublier ce qui a fait notre civilisation, notre histoire, notre nation, et je me bats pour ça. Ceux qui veulent m’imposer le nivellement par le bas, l’abandon de mes valeurs chrétiennes, historiques, sociétales, je m’assieds dessus.

As tu des nouveautés à nous présenter pour cette fin d’année 2014?

Nous venons, avec Marshall Historical de créer un nouveau bacinet de combat à mézail, type museau de chien, des nouvelles chaines de jaques fin XVème, de nouveaux demi-gantelets; en début d’année, nous allons présenter notre première brigandine fin XIVème. Début 2015, nous allons présenter notre nouveau bacinet a mézail en version purement béhourd, et nos gantelets de combat, qui seront équipés en série de gants gamboisés à l’intérieur…et également un nouveau modèle de grèves articulées fin XIV, début XVème.

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui se lancent dans le milieu des “Medievistes”?

Ne pas se précipiter pour s’équiper; demander à ceux qui pratiquent déjà, écouter leurs conseils; et surtout ne pas acheter au moins cher, parce que ” c’est vraiment pas cher”; quand ce n’est pas cher, en général, c’est que ça ne vaut rien; et on est obligé de remplacer la pièce après seulement quelques utilisations, Bonjour la perte!!!

Un dernier petit mot pour les lecteurs?

Boudiou, à force de parler, ça m’a donné soif; mais je veux encore préciser une chose importante aux copains médiévistes;

Les achats sur internet, ça se fait avec précaution, parce que vous ne pouvez ni toucher, ni essayer; du coup, si l’article ne convient pas, pour l’échange ou le remboursement, quand ça vient de l’étranger, c’est trèèèès compliqué. Vous avez la chance d’avoir des fournisseurs français qui tiennent la route; connus, reconnus, sérieux, fiables: comme ça, je pense à Réchignac, Rêves d’acier, Armédia, Comptoir des Légendes, Sanguin le Heaumier, Gael Fabre, et d’autres que j’oublie…. et Medievae + Reproductions-Historiques. Chez eux, pas de souci, tout se règle rapidement; mais ailleurs????

Patrick DUVAL / GRAND INQUI / MEDIEVAE

 

Visitez AT-Historia et gagnez 20 écus

 

 

Note de la rédaction: les commentaires concernant cet article ont été fermés afin d’éviter toute dérive; afin de débattre d’un sujet nous vous invitons à contacter la personne directement concernée

[Interview] Medievae – Reproductions-Historiques
4.5 (90.91%) 11 votes
Gagnez 5 écus en partageant cette page !!!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires (2)


  1. Hou, les copains, ne lancez de pas de polémique là ou il n’y a pas lieu d’en avoir; je regrette de voir ces commentaires si tard, et je regrette surtout que ceux qui les ont postés ne m’aient pas contacté pour savoir si ce qu’ils croyaient lire était bien ce que j’avais écris.
    -Béhourd à la Française: j’assume, car ça caractérise selon moi notre pratique du béhourd, que je trouve moins bourrin, plus respectueuse, que le béhourd type BOTN. Ce béhourd BOTN a changé et évolué depuis? tant mieux. Quand au béhourd à la française que je mentionne, que ce soit Pierre, Paul ou Jacques qui le développe, qu’importe les noms. Je suis à fond pour.
    -Béhourd, lices, combat à la touche, A.M.H.E, ….et j’en passe; finalement, on ne sait plus qui fait quoi, ni comment appeler tel ou tel type de combat – ce qui est semble-t-il l’objet de cette controverse; il devient urgent de clarifier, pour éviter les erreurs de langage comme celle que j’ai faite dans mon interview.
    Vous êtes des passionnés, je vous comprends, et la passion engendre souvent des réactions épidermiques; mais là, franchement, on peigne le cul des mouches; il va falloir quelques années pour que cette pratique, relativement nouvelle, trouve ses marques, son langage propre, ses règles unanimement reconnues; D’ici là, pardonnez à ceux qui sont un peu moins impliqués que vous leurs fautes de langage, voire leurs confusions des genres.
    Je reste un fervent partisan du béhourd que nous pratiquons en France, et je le soutiens sans restriction, et quelque soit le nom qu’on lui donne.
    Amitiés à vous tous.
    Patrick/Grand Inqui/Medievae

  2. mr duval patrick bonsoir.je fais resament parti de l association fleur de lys et venant de la part de philipe de monfavet pour acheter une paire de soulier et un collier 14 eme a votre boutique.petite question vous vendez en magasin ou a domicile a morrieres les avignon?merci de votre reponse et j espere a tres bientot(je serai a la rose d or ce week end!!)bonne soiree et encore merci mr brossa julien

laissez votre commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
%d blogueurs aiment cette page :